L’heure de la lecture

2018-2019

Année 2018-2019 : en Accompagnement Personnalisé (AP) Français, un cours d’une heure chaque quinze jours, a lieu toute l’année pour les quatre classes de sixième avec les deux professeurs de français et moi-même, professeure documentaliste. Nous l’avons intitulé « L’Heure de la Lecture »

  • première partie du cours : Info-documentation (prof doc)
  • deuxièmes partie du cours : Le Journal du Lecteur ou Carnet du Lecteur avec le/la professeur.e de Français
  • Fin du cours : le CDI est à disposition pour des emprunts de documents

Objectif : Lire, donner son avis sur ses lectures, faire partager ses lectures

A partir d’octobre-novembre, après les évaluations par les profs de français, les évaluations ministérielles sixième et mes propres évaluations à partir de la série T (test diagnostic) du logiciel Elsaweb de l’AFL (Association Française pour la Lecture) dans toutes les classes, sera proposé à 8 élèves par classe (donc 32 élèves en tout) un entraînement pour continuer l’apprentissage de la lecture commencé en élémentaire. Beaucoup d’élèves ne sortent pas de leurs difficultés jusqu’en troisième et même au delà. Il y a nécessité de les aider. La lecture au collège est de plus, beaucoup plus complexe, dans toutes les disciplines…

Objectif : continuer l’apprentissage de la lecture jamais terminé (même des adultes s’entraînent sur le logiciel…), donner des outils pour appréhender la véritable Lecture, et sortir du déchiffrage que tous les élèves de sixième maîtrisent en général à leur arrivée au collège.

2017-2018

Au CDI une « heure de la lecture » s’est mise en place depuis le mois de mai 2017 et prend de l’ampleur en cette rentrée 2017-2018 :

  • Une animation proposée par la bibliothécaire de la biblothèque Serveyrolles de Soupetard que de nombreux élèves de ce quartier connaissent depuis la maternelle. Celle-ci apporte des romans (ou autres documents) et les présente aux élèves pour des prêts ou simplement des consultations. Les livres restent en dépôt au CDI pour une certaine période.  Pendant cette séance à la pause de midi, entre midi trente et treize heures trente, les élèves de tout niveau qui s’inscrivent volontairement pour la séance, parlent aussi de leurs « coups de coeur » qu’ils veulent faire partager. Les séances auront lieu tous les deux mois.
  • Des animations lecture sont également mises en place de temps en temps par la professeure documentaliste qui peut présenter des livres lors d’expositions thématiques ou non, et lire des extraits pour inciter à des emprunts. Des élèves peuvent lire aussi.
  • Toutes ces actions sont sur le modèle de l’émission « La grande librairie » ou de l’ancienne « Apostrophes ». Parler d’abord des livres permet de donner le goût d’y entrer. Dépasser aussi la difficulté de lire la première page si quelqu’un vous en lit des extraits… Faire de la lecture un acte social et non seulement un acte individuel et solitaire qui peut jouer le rôle de repoussoir. Un moment de partage.
  • Des critiques de livres ont déjà été écrites par des élèves sur l’ENT, des blogs. Une initiative peut-être : fabriquer des affiches avec des critiques à amener à la bibliothèque Serveyrolles. Cette action peut être inscrite dans le domaine 3 du socle commun : « Formation de la personne et du citoyen », pour travailler la notion de recommandation et de circulation de l’information en diffusant des productions dans le quartier. Là aussi, la lecture comme partage et pas seulement un acte scolaire.
  • L’association « Lire et Faire lire » a été contactée : des personnes âgées bénévoles et formées à la lecture à voix haute par  des comédiens vont dans les écoles, maternelles et élémentaires, et cette rentrée, en collège. La lecture se fait en petits groupes de six élèves maximum, une fois par semaine, toutes les semaines. La relation entre les générations est au coeur de cette action. Mme Faur a ainsi pris un groupe de six sixièmes volontaires, de janvier à juin et propose de revenir cette année.
Publicités