EMC

Des quatrièmes au tribunal

Publié le Mis à jour le

Article proposé par Jérôme Devic professeur d’EMC pour le Parcours Citoyen

En septembre, dans le cadre du Parcours citoyen, les élèves de 4°1 se sont rendus au Palais de Justice pour assister à des procès en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Toulouse. Les élèves racontent :

« Le vendredi 20 Septembre à 13h00, nous sommes allés au Palais de Justice. On devait mettre nos téléphones en mode avion. Il y avait un juge, les assesseurs, le procureur, le greffier, la victime (la femme de la deuxième personne) et les témoins (les deux filles de la deuxième personne). Il y avait peu de monde.

La première personne jugée, était un homme âgé de 24 ans, il avait abusé de l’alcool. Après avoir consommé de l’alcool, il a conduit une voiture à la vitesse d’environ 170km/h je crois, c’était un miracle que personne ne soit mort lors de cette conduite. Ils l’ont condamné à 6 mois de prison.

La deuxième personne, était un homme qui était violent avec sa femme, cet homme frappait sa femme. Ce sont les deux filles de la femme qui ont encouragé sa mère à porter plainte. Ils l’ont condamné à 8 mois de prison. La sortie était intéressante et super, j’ai aimé cette sortie, j’étais fière de la sortie et du Palais de Justice. »

Markha A

« Le vendredi 20 septembre à 13h00 nous sommes sortis au palais de justice avec le collège pour voir le tribunal. On a été accompagnés d’un professeur et de trois AVS. On a appris beaucoup de choses dans le salle d’audience comme les règles de justice. On a attendu les magistrats pour venir dans la salle et après ils nous ont demandé de nous lever.

Enfin j’ai trouvé la sortie assez intéressante car on a vu comment était le tribunal au palais de justice et on appris les règles de la justice. » 

Mohamed H

« Le vendredi 20 septembre, nous sommes allés au PALAIS DE JUSTICE en salle d’audience. Il y avait un juge,une greffière,une avocat,une victime et le prévenu. A la fin de l’audience, nous sommes allés dans une autre salle pour parler un peu de cet après midi et nous avons posé beaucoup de questions à une dame : c’était une avocate pour mineurs. »

Nadir B

Palais de justice de Toulouse

Dire non aux violences scolaires : jeudi 7 novembre, journée contre le harcèlement

Publié le Mis à jour le

Jeudi 7 novembre a eu lieu au collège un stage de formation pour apprendre à lutter contre le harcèlement scolaire pour des professeurs, le CPE, l’infirmière, des élèves qui seront les ambassadeurs du collège et des écoles.
 Communiqué de Canopé : « Pour la cinquième année consécutive, ce premier jeudi de novembre rappelle l’importance de la lutte contre toutes les formes de violences scolaires. En effet, malgré la récurrence de campagnes de prévention, des élèves sont toujours victimes en France de pratiques intolérables : moqueries, insultes, menaces, rackets et même coups.
Pour dire « stop » à de tels agissements, Réseau Canopé s’associe donc, aujourd’hui, à la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, instaurée par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. Vidéos, bandes dessinées, ouvrages, témoignages, interviews, hackathons sont effectivement des supports privilégiés pour prévenir, identifier et gérer les conflits en milieu scolaire. »
Elèves victimes de harcèlements, de moqueries, d’insultes, de menaces, de rackets et de coups, parlez-en à un adulte de l’établissement quelqu’il soit et avant tout à vos parents. N’ayez plus peur !

Sur le site de education.gouv.fr

Les troisièmes débattent au CDI

Publié le Mis à jour le

 Mercredi 8/11 les 3°2 sont venus au CDI faire des recherches sur des sujets d’EMC (Education Morale et Civique) avec leur professeur, M. Devic. Ils ont travaillé sur le thème de la laïcité, de la République, de l’égalité, de la liberté, de la citoyenneté pendant une heure et ont utilisé les documents du CDI, le logiciel documentaire, le web. La deuxième heure a été consacrée à un débat où les élèves de chaque équipe se sont affrontés avec des arguments « pour » et « contre » sur un thème commun. Dans le public, chaque élève de la classe devait évaluer un élève débatteur. Un bon entraînement à l’oral qui a une importance de plus en plus grande surtout pour ces élèves qui vont passer le brevet des collèges à la fin de l’année.

   La semaine prochaine, ce seront les 3°1 et les 3°3 qui vont venir travailler au CDI et se confronter aux difficultés de la recherche documentaire, du débat et de l’oral.

IMG_1577