Atelier journal

Un atelier environnement ? Un atelier journal ?
L’atelier environnement que je voulais lancer dès la rentrée, n’a pas encore débuté en ce mois de novembre. Mais l’an dernier en juin, lors de la semaine du développement durable, des élèves volontaires, au CDI, au moment des études, ont réalisé des panneaux sur plusieurs thèmes : biodiversité, disparition de la faune et de la flore, pollutions diverses, tri des déchets au self et au collège, recyclage, santé et alimentation, etc. Ces panneaux exposés au self, ont ensuite fait l’objet d’un quizz réalisé par des classes de sixième, qui a été proposé à la rentrée aux nouveaux sixièmes venus voir l’exposition.

En Septembre, le Conseil départemental 31 nous a prêté une exposition pour le self sur le gaspillage alimentaire. Deux intervenants sont venus expliquer aux élèves comment séparer les aliments et les serviettes en papier d’un côté, et le plastique de l’autre. Ils ont aussi pesé le pain pour montrer comment celui-ci pouvait être gâché.

Au même moment, au CDI, ont été installées trois bornes interactives tactiles avec lesquelles les élèves se sont amusés à comprendre les déchets de toutes sortes de notre société de consommation et leur impact sur la planète. Une autre exposition a été déposée dans le sas d’entrée du CDI.

Les élèves vont pouvoir utiliser le journal du collège « Jolimont’s cool ! » pour communiquer en priorité sur le thème du réchauffement climatique et de l’environnement, en plus d’autres articles sur les activités diverses du collège. Voir atelier journal sur le blog « Voyages… »

Journal de bord de l’atelier journal du lundi à la pause de 13h au fil de l’année 2020. Les différentes actions seront recensées ici :

Novembre-décembre : avec deux élèves de sixième volontaires, je réalise le premier journal de l’année sur le thème du réchauffement climatique. Objectif : distribuer le numéro 12 aux élèves de CM2 fin décembre, et à tout le collège (élèves et personnel). Le numéro est gratuit. C’est un recto-verso. Un appel est fait dans le numéro et dans les classes pour avoir d’autres élèves inscrits. 25 élèves s’inscrivent, des sixièmes, des cinquièmes, des quatrièmes. Pas de troisièmes, ils sont en stage. Une première réunion a lieu avec une dizaine d’élèves. Echanges informels : Proposition de sujets, le fil rouge sur le réchauffement climatique, etc. Un secrétaire prend des notes. A la fin, nous établissons un bilan : beaucoup trop de bruit, on ne s’écoute pas. Quelqu’un propose d’avoir un bâton de parole.

6 janvier : 25 élèves s’étaient inscrits en décembre, une partie s’est perdue en route. Mais c’est le jour de la rentrée, les élèves doivent reprendre leurs marques. Il y a cette fois-ci quinze élèves. Réunion de la conférence de rédaction, les tables en rond. Déjà établir l’ordre avec un bâton de parole pour que chacun puisse s’exprimer. C’est ce qui avait été décidé. On relit le compte rendu de la dernière réunion, on l’approuve. Un nouveau secrétaire est nommé. Parmi les nouveaux élèves, certains proposent des idées d’articles sur lesquels ils aimeraient travailler. Distribution chaque fois du bâton de parole : cela fonctionne, il y a moins de bruit, du moins, les chahuteurs se calment. Je propose en fin de séance de faire un sondage par rapport à notre fil rouge pour faire apparaître les sujets que nous pourrions traiter : dire quelles sont les causes puis les conséquences d’un réchauffement de +2 degrés ou 3 degrés et quels sont les progrès que l’on peut attendre. Terminer par une proposition d’article si l’on veut. Travail individuel. Les feuilles sont ramassées à la fin.

13 janvier : Préparation. Etablir deux groupes : un qui va trier les feuilles de sondage pour faire ressortir les sujets proposés, un qui va établir des rubriques pour le numéro en s’inspirant de celles qui ont déjà été réalisées dans les précédents depuis douze ans. Le classeur où sont recensés les anciens numéros est mis à disposition. Des numéros de la revue « Géo ado » et du « Monde des Ados » sont mis sur la table pour comparaison. Chaque élève écrit le nom de la rubrique sur une feuille. Retour au grand groupe : les feuilles seront étalées sur la table, d’un côté le fil rouge et les sujets choisis, de l’autre, les feuilles de rubriques. Un rapporteur présentera le thème du fil rouge le plus choisi. Pour chaque feuille de rubrique, on s’interrogera : y a-t-il des sujets qui ont été proposés ou faut-il en trouver ? A partir de là, un chemin de fer pourra être réalisé, ce sera le travail d’une autre séance.